Denis Roudil dans "Anarchie en Bavière"

Denis ROUDIL






Le virus, contracté dès 1998, l'a fait passer par toutes les couleurs de la création artistique : Impro (2 ans de cours), Clown (La CiTé de Sassenage), et surtout Théâtre avec : Jean-Claude Laurencin (Scarabande), Stéphane Péraud (Le Caméléon), Lucie Buffière (La Petite Plaisance) et maintenant Laure Pinatel Vidal (Interlude et Cie).
Définitivement incurable, il est sujet à toutes les métamorphoses...








< Précédent                 Suivant >